Pousse-Pousse

Y a un truc que je déteste : c’est pousser un caddie. Mais il y a un truc que je déteste encore plus que pousser un caddie, c’est pousser un caddie avec d’autres personnes qui poussent un caddie. En en parlant autour de moi, j’ai cru constater que cette détestation semblait assez largement partagée.

Mais à y bien réfléchir, je me demande s’il n’y a pas un biais dans les personnes que j’interroge. Parce que samedi matin, lorsque j’ai dû me traîner à carrouf, les gens avaient plutôt l’air d’aimer ça. Coller les uns aux autres, ils gardaient à peu près le sourire. Même maman, papa et les deux morveux qui couinent. Papa ou maman s’énervant à chaque grincement de morveux. Mais papa ou maman en extase devant les tas de rouleaux de PQ en tête de gondoles.

Et puis il y a ceux qui y vont en couple. Alors que spontanément j’aurai associé le romantisme à une sortie au resto ou au théâtre, il semble que certains de mes congénères prennent leur pied entre le rayon poisson et le rayon fruits et légumes. Œillades tendres malgré les grands coup d’épaules des autres clients.

Pour essayer de comprendre ce qui pouvait y avoir d’émoustillant dans la sortie à carrouf, j’ai parcouru tous les rayons me disant que des trucs un peu cochon devaient se passer entre les pâtes et les mouchoirs en papier. Mais non. Rien. Nada. Pas de braguette ouverte. Pas de soutif détaché. Le rayon capotes est entièrement plein! Yeux dans les yeux, catalogue à la main, ils étudient les meilleures promotions, caressant langoureusement leur caddie crasseux.

La seule explication qui me semble rationnel pour comprendre cet extase dans l’empire de la consommation est que tous font du yoga. Tous appliquent à la lettre les mantras qu’on se répète en boucle pendant les temps de méditation : « tu ne peux changer le passé, tu ne peux connaître le futur, laisse glisser tes pensées comme la rivière et centre-toi sur le bonheur de l’instant ». Peut-être pour accentuer l’effet des mantras ont-ils recours à des encens un peu trafiqués …

Ou alors c’est que les gens sont vraiment devenus cons!

Laisser un commentaire